X
previous
next
Recent Viewed
X

Dernières oeuvres consultées

Fr | Εn
 
EXPOSITION ARTFLOOR "IN SITU"

PARIS - 15 & 16 DECEMBRE 2015

Deux Vernissages

Mardi 15 décembre à partir de 18h
Mercredi 16 décembre à partir de 18h


Galerie St Martin - Beaubourg
236 rue Saint Martin
75003 - Paris

 

ARTISTES EXPOSES 

Stephan Laplanche
 

Stephan Laplanche est né en 1970, vit et travaille à Paris. 

La peinture de Stephan Laplanche se nourrit de la tradition et parie sur la possibilité de nouveaux champs à explorer. Il travaille dans la filiation de ce qu’on appelle la seconde génération de l’expressionnisme abstrait américain représentée par des artistes tels que Norman Bluhm, Richard Diebenkorn, Alfred Leslie ou Joan Mitchell, et respectueux de l’influence de peintres singuliers européens comme Tal-Coat, Hartung ou Simon Hantaï.

Zofia Lipecka

Née à Leczyca (Pologne) en 1967, Zofia Lipecka vit et travaille à Paris.
Son œuvre polymorphe comprend la peinture, l’image numérique, l’installation et la vidéo. Après des études d’histoire de l’art à la Sorbonne et de peinture à l’École Nationale Supérieure des Beaux Arts à Paris, elle se consacre d’abord à la peinture et explore les origines de l’image. Dans les années 1990 elle réalise des installations à base de jeux de miroirs, qui évoquent des univers concentrationnaires. En 2001, après avoir appris la participation des Polonais à la destruction des Juifs pendant la seconde guerre mondiale, Zofia Lipecka s’engage à perpétuer la mémoire de la Shoah. À travers des installations vidéo et des cycles de peinture, elle interroge les aspects politiques, et traumatiques de cette mémoire aujourd’hui. La peinture devient progressivement le médium de prédilection de l’artiste, lui permettant d’aborder la question de la mémoire par le biais de celle de la visibilité  de l’image. Il en résulte des toiles où l'artiste joue constamment avec la réalité.

Hugo Pondz est né en 1974, il travaille et réside en Belgique.
L'artiste visite couramment New York en rêves et s’intéresse tout particulièrement aux paysages urbains et aux places vides. L’objectif est simple: créer une peinture dans laquelle règne un fort sentiment d’espace dans lequel le temps semble s’être arrêté et suspendu. En terme d’influence il admire et s'inspire du travail de De Chirico et d’Edward Hopper.


Erick Derac

Erick Derac est né en 1969, il occupe une place originale parmi les jeunes artistes qui s'intéressent aujourd'hui au paysage urbain .

À l'heure où les expériences de recréation de l'espace passent par des procédures numériques savantes qui tendent souvent à dissimuler les traces du travail, il se distingue au contraire par des montages plastiques dont les sutures et la matière sont visibles.
Sa pratique chirurgicale de la photographie met à jour une réflexion sur l'espace, sur la façon de le représenter en deux dimensions, sur la perspective. (Texte de Gabriel Bauret - 2002)


Steve Givernaud

Né en 1980, vit et travaille à Paris 

Diplômé des Beaux Arts de Paris, Steve Givernaud s'appropie notre paysage urbain, le synthétise, pour en conserver une sorte de souvenir, d'empreinte du quotidien, celle des images fugitives qui courent le long des voies de chemins de fers. Lorsque notre regard se perd à travers la fenêtre du train, l'esprit se vide, les points fixes disparaissent et le paysage qui défile se transforme en une partition de musique, avec ses portées, ses gammes, poteaux électriques, câbles, éléments architecturaux. 


Michele De Agostini

Né en 1973, De Agostini obtient son diplôme en 1998 à l’institut d’Art de Cordenon en Italie.

L’œuvre de De Agostini est une interaction entre l’action édificatrice de la matière et l’effacement celle-ci par le biais d’outils des toutes sortes; spatules de plâtrier, plaque de plexiglas, couteau, morceaux de bois, pinceaux aussi. Il symbolise ainsi les dynamiques des équilibres, du chaos au sein d’une société de plus en plus inadaptée au progrès créatif.

En 2005 lors de la présentation de son nouveau travail, il initie le mouvement du Sliding Painting ; l’action de glissement des outils crée une trace  (il n'y a pas de mélange des couleurs, tout est fait par stratification et glissement sur le support), la trace des hommes.

 

Cliquez ici pour le plan d'accès 

Métro : Lignes n°11 & n°3 - Arts & Métiers
Parking (150m) : 245 rue St Martin - 75003

Informations :
Bérengère de Buchy - berengere[at]artfloor.com