X
previous
next
Recent Viewed
X

Dernières oeuvres consultées

Fr | Εn
 
Revue de Presse
Revue de Presse

Courrier Cadres

Courrier Cadres - n° 1501 - semaine du 14 au 27 août 2003

 


LE SURF D'UN INTERNAUTE
Georges Ranunkel, cybergaleriste

En 2000, Georges Ranunkel était consultant en management. A présent, il dirige ArtFloor.com, une cybergalerie spécialisée dans la promotion et la vente des oeuvres de jeunes artistes français (www.artfloor.com). "Le projet est né d'une discussion dans un bivouac à la frontière algérienne", raconte-t-il. Pour passer de l'idée à l'ouverture du site, Georges Ranunkel et son associé Geoffroy de Francony, tous deux trentenaires, mettront plus de deux ans. "Difficile de trouver les partenaires dans un contexte de reflux des investissements sur internet, justifie-t-il. Nous voulions aussi présenter un site et une sélection d'artistes irréprochables".

Mais ces efforts commencent à porter leurs fruits : "Sur les dix-huit derniers mois, nous avons réalisé 150 ventes avec un panier moyen de 900 euros." ArtFloor présente une quarantaine d'artistes et compte plus de 5 000 membres, dont 200 galeries.
La seule exclusivité que nous signons avec les artistes concerne la vente de leurs oeuvres sur internet, pour laquelle notre commission s'élève à 35 %".

Sa plus grande fierté ? "Alors que les français sont peu représentés dans les collections nord-américaines, un tiers de nos artistes ont déjà vendu outre-Atlantique. Internet peut permettre de faire connaître de jaunes créateurs à l'étranger".

En internaute avisé, il suit l'actualité artistique sur le site du ministère de la Culture (www.culture.gouv.fr) et sur le portail Museumexperts (www.museumexperts.com), tout en évitant de trop craquer pour les oeuvres de François-Edouard Finet, son artiste préféré, et sur les photographies du site britannique Eyestorm (www.eyestorm.com), son autre dada. Prochaine étape pour ArtFloor : "La levée de 300 KE pour financer notre développement à l'étranger".

N.Q